Préparer la cession de son entreprise

Préparer la cession de son entreprise

Les professionnels de la transmission d’entreprise s’accordent pour dire que la plupart des cédants n’anticipent que peu ou pas du tout la cession de leur entreprise. Pourtant, elle doit s’anticiper. Alors voici quelques conseils pour préparer correctement la transmission de son entreprise.

Préparer son entreprise pour la rendre cessible

D’après un sondage de la CCI Entreprendre en France et l’Ordre des experts comptables, plus de la moitié des cédants interrogés estiment qu’il leur faudra moins d’une année pour préparer la cession de leur entreprise. Or pour les avocats, notaires ou conseillers experts dans ce domaine, il faudrait au moins trois ans pour bien préparer la transmission de son patrimoine. Car, si la cession d’entreprise est mal préparée, il se peut que l’entreprise à vendre ne trouve pas de repreneur. De plus, le manque de préparation peut jouer en votre défaveur puisque votre entreprise pourrait se voir cédée à un prix qui ne traduit pas tout son potentiel.

Faire appel à des experts de la cession d’entreprise

Mal préparée, une cession d’entreprise peut coûter cher. C’est pourquoi, le futur cédant ne doit pas hésiter à aller voir un notaire pour obtenir les conseils nécessaires afin d’opérer les meilleurs choix. Ainsi, votre notaire saura vous conseiller pour savoir dans quelles conditions l’entreprise peut-être cédée et surtout pour savoir à quelle fiscalité il faut s’attendre.

Vous pouvez aussi faire appel à un consultant afin de lui fournir toutes les informations relatives à votre projet de cession, vos besoins et vos attentes. Il saura aussi évaluer vos fonds de commerce à travers l’analyse de vos comptes annuels ou le matériel de l’entreprise.

Pensez au tutorat

Lorsqu’un chef d’entreprise cède son fond de commerce, il doit non seulement organiser la cession d’entreprise mais aussi la transmission de son patrimoine. Pour encourager les entrepreneurs à accompagner leur successeur dans la phase de transmission, la loi Jacob-Dutreil offre 1000 euros bruts au cédant. Ce tutorat consiste en un travail de collaboration entre le cédant et le repreneur afin que ce dernier soit formé à la psychologie de l’entreprise et que la transition se fasse en douceur.

Lâcher prise

Céder son entreprise ce n’est pas une chose facile, surtout lorsqu’on a passé sa vie à diriger l’entreprise que l’on a soi-même créée. N’hésitez pas, lors de l’anticipation, de faire appel à un coach ou un psychologue expert de la transmission afin de vous accompagner dans cette phase de cession et vous aider à lâcher prise.

Pour plus d’informations sur la cession d’entreprise: www.msimond.fr

 

Laisser un commentaire

*