Le rôle de la glace dans l’industrie médicale

Le rôle de la glace dans l’industrie médicale

La glace est un élément que l’on retrouve dans de nombreuses industries : agroalimentaire pour la conservation des aliments, dans la métallurgie, la plasturgie… Il est ainsi normal que la glace industrielle ait sa place dans l’industrie médicale. Mais quels secteurs utilisent la glace, quelle glace et pourquoi ? Réponses sur Industrie News.

Quels types de glace pour l’industrie médicale ?

Il existe deux types de « glace industrielle » : l’azote liquide et la glace carbonique (ou carboglace ou glace sèche).

L’azote liquide est en fait du gaz diazote refroidi dont la température avoisine les -180°C. C’est le liquide le plus courant dans le domaine de la recherche médicale de par son faible coût et son stockage facile. Cependant, seul un professionnel formé à cet effet peut manipuler de l’azote liquide.

La glace carbonique est quant à elle du CO2 sous sa forme solide, à -78,5°C. Plus facile à manier que l’azote liquide, la glace sèche possède la particularité de se sublimer : au contact d’une température ambiante, la glace se transforme en gaz sans passer par l’état liquide, ne laissant aucun déchet.

La glace industrielle, pour quels secteurs médicaux ?

Dry_ice_in_cup

La glace industrielle, qu’elle soit carbonique ou liquide, trouve sa place dans le domaine de la santé et plus particulièrement dans :

  • L’industrie médicale
  • L’industrie pharmaceutique
  • L’industrie biotechnologique
  • L’industrie vétérinaire

Cela signifie que de très nombreux établissements de santé connaissent et gèrent des problématiques liés à la glace industrielle au quotidien. Dans cette liste d’établissements, on peut trouver : les hôpitaux, les centre de recherche clinique, les laboratoires d’analyses, les biobanques, les centres de recherche en biotechnologie, les laboratoires vétérinaires, les laboratoires de génétique et les laboratoires d’expertises médico-légales.

On peut également ajouter à cette liste non-exhaustive beaucoup de produits relatifs à l’industrie pharmaceutique pour lesquels le transport nécessite de la glace industrielle, comme les kits de prélèvements ou les tubes de sangs pour études cliniques.

La glace et ses applications dans l’industrie médicale

pellets-carboglace

Très fortement réglementé (et à raison), le secteur de la santé exige une logistique irréprochable et l’utilisation de produits certifiés de qualité. Que cela soit pour le transport de médicaments et des vaccins, pour le respect des normes ou pour l’intégrité du contenu des échantillons, la glace se retrouve à plusieurs niveaux dans l’industrie médicale.

Tout d’abord, la glace sèche est utilisée pour le transport d’échantillons biologiques. Le contexte réglementaire européen exige un transport de ces produits sensibles sous température dirigée, afin de ne pas altérer le contenu de ces échantillons. Cela est très important car une rupture de la chaîne du froid entraîne la destruction de tous les essais et pré-essais cliniques.

De plus, la glace est utilisée pour la cryoconservation de contenus biologiques. L’achat de carboglace ou d’azote liquide de bonne qualité est impératif pour conserver durablement et correctement des cellules ou des tissus sans les altérer, ce qui est encore une fois nécessaire à leur transport mais aussi à leur conservation dans le temps.

Enfin, la glace industrielle peut être utilisée dans le cadre d’une cryothérapie ou d’une cure cryogénique, respectivement une thérapie curative et un soin récréatif lié au froid. Pratique croissante depuis plusieurs années, la cryothérapie permet entre autres de raffermir le corps, d’améliorer les performances du sportif et de soulager les tendinites.

Laisser un commentaire

*