4 innovations dans le secteur de l’agroalimentaire

4 innovations dans le secteur de l’agroalimentaire

Solutions d’emballages renouvelables, problématiques de traçabilité, sécurité alimentaire, consommateurs plus exigeants… Face à tous ces enjeux, le secteur de l’agroalimentaire est contraint d’innover pour rester compétitif et performant. Gros plan sur les principales avancées technologiques qui touchent ce secteur. 


La transformation digitale dans les process agroalimentaires

Aujourd’hui, le monde agroalimentaire est plus « connecté », et ne cesse de se transformer grâce aux nombreuses innovations dans le numérique. Ces innovations touchent toutes les étapes de la chaîne de fabrication, jusqu’au conditionnement du produit. Afin d’optimiser les process, de nouveaux logiciels permettent d’augmenter les performances dans un domaine bien précis : gestion de la chaîne logistique, process de production, marketing, communication, sécurité alimentaire, etc. Par exemple, de plus en plus d’entreprises de la filière viande et produits carnés utilisent un logiciel spécifique à la filière viande pour piloter leur activité (logistique, transport routier, production).

L’utilisation de l’énergie solaire thermique dans l’industrie

L’agroalimentaire est une industrie très énergivore où les dépenses en électricité sont parfois très élevées. D’où la nécessité de trouver des solutions économes et plus respectueuses de l’environnement afin de réduire les factures d’énergie. Le solaire thermique constitue une alternative écologique qui permet de réduire considérablement le recours aux énergies fossiles et ainsi de diminuer l’empreinte carbone. Une innovation qui peut s’appliquer dans différents domaines industriels : chauffage, climatisation, traitement des eaux, etc.

L’IRM s’invite aussi dans les process agroalimentaires !

À l’heure où la conformité des produits constitue une exigence essentielle, des chercheurs ont conçu un système d’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) afin d’examiner les produits. Ce nouvel outil permet d’améliorer la sécurité alimentaire. Grâce à ce procédé, les entreprises améliorent la traçabilité alimentaire dans la chaîne de fabrication. Comment fonctionne l’IRM ? Cette technique est intégrée dans un équipement de cuisson sous vide et permet d’examiner les emballages sans les ouvrir. Cet équipement permet également de conditionner des aliments tels que le pain, le fromage à pâte pressée, etc. Les entreprises du seafood utilisent aussi des outils spécifiques tels que des logiciels pour gérer les produits de la mer, leur traçabilité et leur fraîcheur au quotidien.

L’emballage hydrosoluble

lactips.com

Le conditionnement sous emballage hydrosoluble est l’une des principales innovations dans le secteur agroalimentaire. Conçu à base de lait de vache, cet emballage 100 % comestible offre une alternative écologique au plastique et présente des atouts très avantageux :

  • un emballage sécuritaire ;
  • aucun risque de contamination des aliments par ses composants, il se dissout totalement dans l’eau sans laisser de trace ;
  • réduction des coûts industriels ;
  • un matériau 100 % biodégradable ;
  • pratique d’utilisation.

Laisser un commentaire

*