Industrie de la construction navale

L’industrie moderne de la construction navale :

L’industrie moderne de la construction navale met en jeu à la fois des techniques de conception assistée par ordinateur, de test de comportement des structures et des matériaux sur maquettes, de montage de la coque par modules.

Industrie de la construction navale : technicité et compétitivité

Les multiples paramètres qui doivent être pris en compte (forme, montage, énergie, appareil propulsif, équipements, souhaits des armateurs, réglementation, routes maritimes prévues) sont analysés par des bureaux d’études spécialisés dans ce type d’évaluation. La multiplicité des tâches à accomplir nécessite un personnel de chantier très qualifié et connaissant des domaines particuliers: découpage de tôles au laser, soudage automatique, étanchéité, corrosion, équipements thermiques et instrumentation électronique, insonorisation, détection de fuites, etc. L’armement du navire fait appel à tous les corps de métiers habituellement rencontrés dans le bâtiment: électriciens, mécaniciens, tuyauteurs, métreurs, plombiers, électromécaniciens, peintres, chauffagistes, etc. Liée aux transports maritimes et dépendante, indirectement, du prix du pétrole, la construction navale subit des restructurations permanentes.

La compétitivité joue dans tous les domaines: spécificité des navires, technicité et coût de la main-d’œuvre, organisation de la profession, aides gouvernementales, exportation du savoir-faire. Cette forte concurrence est, de plus, exacerbée par l’émergence des nouveaux pays industrialisés du Sud-Est asiatique.

Laisser un commentaire

*