Quelle alimentation de laboratoire choisir ?

Quelle alimentation de laboratoire choisir ?

Comme le générateur de fonction, l’alimentation est un appareil indispensable pour des applications en laboratoire, telles que les tests en recherche et développement, les travaux pratiques en laboratoire ou encore les tests de sous-ensembles. Devant le grand nombre de modèles disponibles sur le marché, il n’est pas facile de faire un choix. Nous allons tenter ici de vous orienter.

outil-mesure

Alimentations linéaires et à découpage

Les alimentations se divisent en deux grands groupes : celles à régulation linéaire et celles à découpage. L’alimentation de laboratoire à régulation linéaire offre une tension de sortie de haute qualité en termes de précision et de stabilité. Elle est utilisée pour des puissances faibles ou moyennes pour tester des composants actifs ou des cartes électroniques, par exemple. L’alimentation à découpage offre un rendement élevé. Elle est donc plus appropriée pour les fortes puissances : moteurs, résistances de chauffage, etc. Cette alimentation est plus complexe dans sa conception que l’alimentation linéaire ; il est donc plus difficile de la réparer. Sachez qu’il existe des alimentations mixtes (linéaire/découpage).

alimentation-laboratoire

Puissance, tension et courant

Le courant et la gamme de tension de l’alimentation de laboratoire sont deux des critères les plus importants, car ils donnent des indications sur la puissance de l’appareil. Pour faire votre choix, vous devez connaître la puissance nécessaire à votre application, mais aussi quelle tension et quel courant vous utiliserez. La tension peut être fixe ou réglable, mais les modèles à tension fixe sont généralement plus précis. Le courant d’une alimentation indique la valeur maximum supportée par l’appareil. N’oubliez pas que plus une alimentation est puissante, plus elle est encombrante et lourde.

analyseur-spectre

Protection et sorties

Une alimentation doit être protégée elle-même en cas de panne, mais elle doit aussi protéger le DUT (dispositif sous test). Elle doit donc être dotée de fonctions comme la limitation du courant, de la tension, mais aussi un système de programmation abaisseur qui décharge le circuit alimenté. Concernant le nombre de sorties, mieux vaut choisir une alimentation dotée de plusieurs sorties pour tester plusieurs circuits simultanément. Les sorties peuvent également être isolées entre elles.

Laisser un commentaire

*