Transport pharmaceutique : que disent les Bonnes Pratiques de Distribution ?

Transport pharmaceutique : que disent les Bonnes Pratiques de Distribution ?

En matière de santé publique, rien ne semble plus essentiel que de pouvoir garantir la qualité des médicaments et de sécuriser leur transport. À ce titre, les acteurs du fret qui gèrent leur distribution sont tenus de mettre en œuvre les « Bonnes Pratiques de Distribution en Gros » (BPDG) des produits pharmaceutiques. De quoi s’agit-il ?

À quoi servent ces « Bonnes Pratiques de Distribution » ?

Les « Bonnes Pratiques de Distribution en Gros » (BPDG) ont pour objectif de garantir la sécurité de l’approvisionnement des médicaments durant leur transport, depuis le fournisseur jusqu’aux destinataires, et ce, à chaque étape de la logistique. Elles abordent tous les sujets relatifs au transport pharmaceutique, que ce soit l’intégrité des médicaments, mais également la sécurité des circuits de distribution.

Les différentes thématiques abordées par les BPDG

Pour assurer la qualité des médicaments ainsi que leur livraison en temps et en heure, les BPDG détaillent les principes fondamentaux que doivent respecter les acteurs concernés :

  • Les normes générales en termes de qualification des personnels et de sécurisation des locaux de stockage ou d’équipements de transport, dans le cadre de la manutention des produits depuis le jour de réception jusqu’au jour de livraison ;
  • Les conditions spéciales dans lesquelles doivent être transportés certains médicaments dits « thermosensibles » (respect de la chaîne froide), et celles applicables aux médicaments faisant l’objet d’un transport urgent pour répondre aux situations de crise ;
  • La documentation qui doit être fournie pour garantir la traçabilité des produits, et les inspections d’auto-contrôles à réaliser régulièrement par les sociétés de fret ;
  • Les mesures à instaurer pour gérer les rappels de produits pharmaceutiques défectueux, pour détecter les produits frauduleux ou pour détruire les produits dangereux ou inactifs.

À qui s’adressent les Bonnes Pratiques de Distribution ?

Les Bonnes Pratiques de Distribution s’adressent en priorité aux sociétés chargées de la distribution en gros (importateurs et grossistes), mais les fabricants pharmaceutiques sont eux aussi concernés puisqu’il est de leur responsabilité de choisir avec soin leurs sous-traitants. Ces derniers doivent veiller à ce que les médicaments soient transportés dans les conditions requises, aussi bien dans le cadre du transport maritime que du transport routier.

Laisser un commentaire

*