Focus sur 3 transformations du bois en France

Focus sur 3 transformations du bois en France

En France, le travail du bois est toujours d’actualité. La bonne gestion des forêts et le recyclage alimentent les industries du bois, qui se chargeront de transformer ces rebuts de papier ou des morceaux d’arbres bruts en du carton, des bûches ou encore des charpentes. Le point.

Transformer le bois en bûches

C’est l’une des premières transformations à laquelle on pense : transformer les arbres majestueux en un nombre incalculable de bûches et de stères de bois. Les arbres utilisés à ces fins sont généralement issus de coupes d’assainissement en forêt et chaque essence possède des caractéristiques qui lui sont propre. Ainsi, certains arbres sont parfaits pour le bois de chauffage, tandis que d’autres se prêtent mieux à la fabrication du mobilier. Les bûches pour le chauffage et les stères de bois n’ont pas les mêmes dimensions ni les mêmes finalités : dans une stère, on découpera plutôt des planches. Les bûches seront quant à elles redécoupés à l’aide d’une hache de bucheron.

Transformer le bois en papier/carton

Le carton comme le papier est fabriqué à partir de fibres de bois, que l’on appelle cellulose. Contrairement aux bûches et stères pour le chauffage ou la découpe, le bois nécessaire à la fabrication du papier et du carton va subir plusieurs transformations majeures : il va être râpé puis traité pour former de la pâte de bois, qui va ensuite permettre la fabrication du carton et du papier. En France, le papier et le carton proviennent à 36% des coupes d’arbres en forêt (pour l’hygiène de ces espaces, il peut s’agir d’arbres morts ou malades par exemple) et des chutes de bois en scierie (pour la confection des meubles par exemple) et à 64% de papier et carton recyclés.

Transformer le bois en charpente/mobilier

Enfin, le bois peut être transformé en charpente ou en mobilier. Pour cela, il sera transformé en planches, vernies ou non, qui seront ensuite distribuées aux artisans et aux industriels. Les planches sont généralement découpées dans des stères de bois de grandes dimensions et sont traités pour garantir un stockage et un transport de qualité. En effet, le bois peut être grignoté par des insectes, infecté par des moisissures ou encore coloré par un parasite. Une fois le bois coupé en planche, traité et verni (même si ce n’est pas systématique), il sera ensuite retravaillé à l’aide d’un marteau de charpentier ou d’une scie à bois selon son application finale.

 

Bien sûr, il existe de nombreuses autres applications pour le bois de nos forêts : fabrication de petits objets, de fondations, d’outils… Pour une seconde vie voire plus après la coupe des arbres !

Laisser un commentaire

*